Maison à Vendre - Condo à Vendre - Chalet à Vendre - Terrain à Vendre

lundi 26 mars 2012

Choisir un courtier immobilier ou faire cavalier seul?

AVEC COURTIER
La prospection: Le courtier met sa connaissance du marché et son expérience à votre profit pour repérer les résidences susceptibles de vous intéresser. Mais certains touchent une commission plus élevée quand vous achetez une résidence vendue par leur bannière. Le délai: Le courtier a intérêt à conclure la transaction rapidement pour toucher sa commission plus tôt. Pour lui, le pire serait que vous n'achetiez pas : il aurait perdu son temps. La protection juridique: Le courtier a l'obligation légale de vous transmettre toutes les informations dont il a connaissance et qui ont un impact négatif sur l'acheteur ou sur l'objet de la transaction. Les courtiers membres de l'OACIQ (Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec) possèdent une assurance responsabilité professionnelle, qui vous couvre en cas de négligence ou de fraude. Le coût: C'est le vendeur qui rémunère le courtier. La commission versée par le vendeur est divisée entre son courtier et le vôtre. Mais plus la transaction est élevée, plus votre courtier sera payé. Pensez-y!

SANS COURTIER
La prospection: Vous devez vous-même scruter les petites annonces, et prendre contact avec les vendeurs ou leurs intermédiaires. Le délai: Vous êtes libre de mettre le temps qui vous est nécessaire pour trouver le logement souhaité. La protection juridique : En l'absence de courtier, le notaire est votre seule source d'information juridique. C'est toujours l'acheteur qui choisit le notaire chargé d'enregistrer la transaction. Le coût: Vous pourriez obtenir un rabais sur le prix de la maison si le vendeur n'a pas engagé non plus de courtier de son côté. Dans ce cas, il n'aura aucune commission à payer. Négociez pour qu'il vous fasse profiter de cette économie!